RANDONNÉE & CANOË AU SVALBARD

Image d’Épinal

Le spitzberg ? Une fois trouvé sur la mappemonde, on s’imagine vivre seuls au milieu de nulle part sans que le soleil ne se couche : un jour polaire de plusieurs mois… Découvrir la faune et la flore  au delà du cercle polaire et voir les derniers icebergs !

Lumière sur la réalité

Un séjour de dénuement total, grandiose et paisible. L’environnement est brut, la vie se dépêche d’éclore avant l’hiver. Les phoques nagent avec le canoë et les rennes sauvages observent de loin, depuis la toundra. Les ours polaires étant plus nombreux que les hommes sur cette île, des tours de garde toutes les nuits (en plein jour) dans le silence absolu, au cas où…. Les oiseaux sont très présents, nichant au sol et nous considérant comme des intrus. 

Persistance rétinienne

Le silence et la lumière permanente… La salopette en pilou-pilou toute chaude sous nos combinaisons étanches trop grandes, quel look ! La majesté des icebergs tout bleus lorsqu’ils se retournent. La douce chaleur du réchaud sous la crêpière sous la tente mess.

Spitzberg – Archipel du Svalbard – Août 2011