IRAN

REGARDS PERSANS

Pourquoi l’Iran ?

  • Pour sa gastronomie autour du safran, des dattes et des pistaches.
  • Parce que c’est le pays qui inspire Marjane Satrapi et Asghar Farhadi.
  • Pour sa littérature des 1001 nuits et la poésie de Hafez, notamment.
  • Parce les sanctions internationales ont été allégées en août 2015 dans la perspective de résoudre le conflit international autour du nucléaire.
  • Pour découvrir la cité de Persépolis et les richesses de la Perse Antique dont quelques vestiges sont présentés au Louvre.

Qu’est devenue la Perse Antique rayonnante face aux invasions arabes puis occidentales ? Comment le pouvoir est-il passé des mains du Chah d’Iran en 1979 à Assan Rohani en 2013 ? Qu’est-ce que ce guide suprême de la Révolution Islamique, fonction créée par et pour l’Ayatollah Khomeini ? La civilisation persane a une histoire fascinante faite d’opulence et de tragédies… et trop complexe pour être mal résumée ici. A notre niveau, nous notons que leurs portraits de Khomeini et Khameni ornent de nombreux lieux publics et qu’ils ont imposé le voile comme emblème d’un code vestimentaire féminin avec lequel on ne transige pas. Pour preuve, notre baignade 100% textile dans la mer Caspienne qui reste un souvenir bienheureux dans la chaleur estivale, malgré le poids de tous ces tissus mouillés. Cependant, nous ne voyons ni autorités religieuses, ni policiers dans l’espace public et le quotidien des Iraniens semble bien plus paisible vu de l’intérieur que de l’extérieur du pays… . 

Les villes persanes

Les splendeurs architecturales comme la lumineuse Mosquée Rose de Chiraz  ou la vaste et historique Mosquée du Vendredi à Ispahan, ainsi que l’artisanat d’art encore très vivace font aimer les villes. Nous déambulons dans les bazars pour déguster un thé ou une glace au safran, nous admirons les travaux d’impressions sur textiles ou de miniatures et nous bavardons beaucoup ! Les gens sont incroyablement avenants et nous abordent très souvent pour faire des selfies avec nous ou échanger quelques mots en anglais. C’est même une interview officielle de la chaîne de télévision gouvernementale à laquelle il a fallu répondre sur la place centrale d’Ispahan.

Les hautes montagnes

Les températures estivales plus douces et la chaleureux accueil que nous réserve nos hôtes font aimer les montagnes. Nous découvrons 2 massifs montagneux. D’abord l’Alborz dont plus de 40 sommets dépassent les 4000 mètres d’altitude. Nous croisons des familles montant en altitude pour la saison estivale, vivant comme les nomades d’autrefois. Les villages d’altitude sont cernés par les troupeaux de chèvres et les sommets enneigés. Puis nous parcourons les sentiers de randonnées du massif du Zagros au départ de Khafr, le village de Moslem qui nous guide dans ses montagnes. Pendant notre séjour chez ses amis, nous arpentons les vergers où nous mangeons des pommes et des amandes et nous dévalons les montagnes où nous trouvons même des crottes d’ours ! Les soirées avec ses amis sont animées, notamment la soirée crêpes où aucun d’entre eux ne semble avoir compris pourquoi nous aimions tant cette spécialité bretonnes !

Iran – Août 2017