BRÛLANTE DÉPRESSION DU DANAKIL

Image d’Épinal

Région septentrionale d’Ethiopie peuplée par les Afars, à la frontière érythréenne, c’est une zone de conflit car la tribu Afar fait sécession avec le gouvernement central depuis des décennies. Pour les amateurs de volcans, la dépression du Danakil, c’est 2 sites volcaniques uniques au monde, au cœur d’un enfer brûlant…

Lumière sur la réalité

L’aride région du Danakil tient ses promesses d’enfer sur Terre. Exploitations de sel où le travail semble harassant, lacs plus salés que la Mer Morte où rien ne survit, désert brûlant la peau et les yeux, miliciens Afars nous encadrant avec une arme en bandoulière, étendue de sel à perte de vue… Mais aussi de somptueux paysages sublimés par un volcanisme actif unique au monde : L’Erta Ale, volcan bouclier abritant l’un des rares lacs de lave permanents du monde et la formation volcanique du Dallol, parterre multicolore constitué de roches hydro-chimiques et de bassins d’acides… Mortel !

Persistance rétinienne

La chaleur,  52°C à l’ombre pour Noël sur le Dallol, masque à gaz indispensable et paysage extraterrestre. La vaste marmite rougeoyant dans le crépuscule au sommet de l’Erta Ale. L’enfer de l’extraction du sel sur le lac Karoum, L’omniprésence menaçante des Afars aux visages peu amènes. La sidération du vide en traversant en 4×4 l’immense croûte de sel plate, à perte de vue.

Dépression du Danakil – Ethiopie – Décembre 2010